Parce que l’amour ne suffit pas…

Les tout-petits arrivés il y a quatre ans ont grandi : 14 des 16 enfants de Mai Nha sont à présent scolarisés. Leurs personnalités s’affirment, leurs besoins évoluent. Certains sont handicapés ; tous ont vécu l’abandon, la séparation et connu un parcours difficile. Pour toutes ces raisons, même s’ils sont entourés des soins attentifs et de l’affection de leur maman Mai Nha et de leurs nounous, ces enfants ont besoin d’être suivis et accompagnés par des professionnels de la petite enfance, afin de s’épanouir pleinement et d’atteindre leur potentiel maximum.

C’est pourquoi Marc Witlox, Président de Mai Nha, s’est entouré de spécialistes vietnamiens expérimentés. Parmi eux, le Dr Thanh, médecin pédiatre et psychologue pour enfants qui, depuis quelques mois, met sa double compétence et son expérience au service des enfants de Mai Nha.

En juillet, elle a procédé à une première évaluation des enfants ; en septembre, elle a organisé trois jours de tests, d’observation et d’échanges, animés par une jeune psychologue de son équipe.

Cette semaine, le Dr Thanh est revenue à Mai Nha afin de présenter les résultats de cette mission et d’animer une première session de formation pour l’équipe. Ce petit bout de femme souriant n’a pas son pareil pour mettre à l’aise les nounous, ravies de pouvoir échanger avec elle et lui poser des questions. Et elle parvient à faire passer en douceur des messages clé : non, un enfant qui semble têtu n’est pas forcément désobéissant ou frondeur ; oui, l’autonomie doit être développée et encouragée.

Elle a vérifié que les jeux d’éveil figuraient en bonne place dans les activités des enfants, puis a rencontré avec Marc Witlox la directrice de l’école maternelle et l’enseignante de l’école élémentaire. Comment aider les enfants à acquérir les aptitudes qui leur manquent, à combler certains retards ? Quel soutien spécifique convient-il de mettre en place pour l’un ou l’autre?

Formée à Saigon, en France et aux Etats-Unis, cette spécialiste du développement de l’enfant, qui collabore avec plusieurs orphelinats de Saigon, apporte à Mai Nha une expertise précieuse.